Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partenariat exceptionnel avec "Les Presses de la Cité" et Babelio pour un livre tout simplement jubilatoire.

 

Quatrième de couverture :

 

"Vous croisez au bord d'une falaise une jolie fille ? Ne lui tendez pas la main ! On pourrait crorire que vous l'avez poussée."

Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper. A Yport, parti s'entraîner sur la plus haute falaise d'Europe, il a d'abord remarqué l'écharpe, rouge, accrochée à une clotûre, puis la femme brune, incroyablement belle, la robe déchirée, le dos face au vide, les yeux rivés aux siens. Ils sont seuls au monde ; Jamal lui tend l'écharpe comme on tend une bouée.

Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, gît sous les yeux effarés de Jamal le corps inerte de l'inconnue.

A son coup, l'écharpe rouge.

 

Avis et commentaires

 

Second livre de cet auteur lu pour moi, après "Un avion sans elle" qui m'avait laissé pantois devant le style et la maitrîse du suspense, c'est un nouveau fantastique coup de coeur pour moi.

Un récit à voix et  à histoires multiples et à chaque fin supposée un ultime rebondissement, le tout sur 500 pages toutes aussi captivantes les unes que les autres.

Trois récits s'entrechoquent dans ce livre ; la découverte de 3 squelettes le 13 juillet 2014, le journal de Jamal Salaoui avec le suicide présumé de la jeune femme auquel il assiste le 19 Février 2014 et enfin les deux morts tragiques de Morgane Avril en juin et Myrtille Camus en août 2004, le tout dans une région chère à Maurice Leblanc ; Yport.

Très vite Jamal Salaoui voit toutes ses certitudes s'envoler, n'ayant pu empêcher cette jeune femme de sauter dans le vide, le corps est certes découvert mais la malheureuse semble avoir été violée et l'écharpe qu'il lui avait tendue pour support se trouve autour du cou et de fait elle est morte étranglée. D'hypothétique sauveur et spectateur impuissant, il devient suspect..... et la dégringolade qu'il va connaître sera sans fin.

Les événements se bousculent, les autres témoins du pseudo accident s'évanouissent, un rapprochement se fait avec les deux meurtres non élucidés, est-ce l'oeuvre d'un tueur en série ?,Jamal n'aurait-il pas le profil type du bouc émissaire ? Pour arranger le tout et où qu'il se cache, il reçoit toutes les pièces des enquêtes sur les meurtres de 2004, sous forme de courrier anonyme. Pour échapper à un piège dont il sent qu'il sera la victime, les enquêteurs le poursuivant, il prend la tangente et refait tout l'historique de ces trois affaires. A chaque pas en avant, la piste trouvée s'échappe, notre conviction, à l'image des protagonistes de ce récit, est réduite en morceau et la culpabilité de Jamal s'en trouve renforcée. Entre paranoïa, et descente vers la folie, ce pauvre Jamal va en fait se retrouver au coeur d'un gigantesque complot machiavélique et les pièces du puzzle comme le fil rouge de l'enquète du 13 juillet 2014 vont peu à peu se regrouper pour un final totalement inattendu et loin de la fin heureuse que l'on retrouve trop souvent dans les livres de ce genre.

 

Michel Bussi manie l'art du suspense et des rebondissements en un savant mélange d'Hitchcok, de Maurice Leblanc et d'Agatha Christie....Cela reste son style et non une simple adaptation de ces glorieuses références. Ce récit est en fait une retranscription en aussi étonnant que 'Le Crime de l'Orient Express"

 

 

 

tous les livres sur Babelio.com
Tag(s) : #Masse Critique Babelio

Partager cet article

Repost 0