Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Livre voyageur et totale découverte de cet auteur en ce qui me concerne.

 

Quatrième de couverture :

Un motel.

Un tueur en série.

Soixante - dix étudiants.

Le cauchemar commence.

Un motel tout confort, une promotion d'étudiants aux anges, les plaines grandioses de l'Utah en toile de fond : tout est prêt pour un séminaire littéraire idyllique. Et puis, au soir du premier jour, un homme casqué descend de moto et sort un fusil à pompe de son sac. Le rêve tourne au cauchemar.

Au même moment, un mail arrive au poste de police de Grand Junction. Une employée du Red Cliffs Lodge appelle au secours : un tueur abat les clients au hasard, semant une panique monstre. Dans le miroir des toilettes, le chef de la police, Donald, contemple son reflet avec effarement. Ce motel-là, songe t-il. Précisément aujourd'hui. 

Au cour de la fusillade, terrifiée et rendue à moitiè sourde par les détonations, une étudiante, Jillian, trouve refuge dans une chambre où se terre déjà Karen, sa conseillère d'éducation. A voix basse, les deux femmes engagent la conversation. Karen en est sûre : elle connaît le tueur.
Et si ce massacre n'avait rien de gratuit ? Et si tout avait commencé des années auparavant sur un île isolée, à l'abri des regards, l'endroit idéal pour commettre l'indicible?

 

Avis et commentaires :

 

Une lecture particulièrement diffcile par la violence des scènes décrites et le mal que j'ai éprouvé à assembler les pièces de ce puzzle tant le récit est choral et violent.

J'ai du m'accrocher pour entrer dans ces allers / retours temporels mais entre ces trois personnages centraux que sont Troy, Karen et Donald, on s'aperçoit au fur et à mesure que c'est tout leur passé, les recoupements entre leurs destins qui sont la ligne directrice du livre et son contexte sanglant.

Douleurs et erreurs du passé, manipulation mentale, dérives sectaires,histoire familiale de chacun, un ensemble qui ne peut qu'aboutir à ce tragique épilogue. Proçés bien actuel de la Scientologie, de sectes extrémistes bouddhiques, enfances maltraitées et vies brisées.

Ce récit d'une extrême violence est celui de notre époque et s'appuit sur des faits réels que nous avons tous en mémoire, à commencer par les américains, qui périodiquement subissent ces longs meurtres de sang froid de masse.

On ne peut pas voir dans ce livre que le récit d'un massacre invraisemblable mais bien celui d'une société humaine sans repère, ultra violente qui est celle que nous vivons.

 

 

Tag(s) : #Le mois d'avril dédié à Fabrice Colin chez Book En Stock

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :