Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Nouvelle participation à ce challenge organisé par Calypso.

 

Quatrième de couverture

 

New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les modes opératoires sont différents, les victimes n'ont aucun point commun, hormis celui d'avoir reçu quelques temps plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec une simple date, celle du jour de leur mort.

Très vite, la presse s'empare de l'affaire et celui qu'elle surnomme le "tueur de l'Apocalypse" a tôt fait de semer la psychose dans la ville. Les autorités, désorientées par l'absence d'indices, se tournant vers Will Piper, ancien profileur d'élite dont la carrière a été brutalement interrompue à la suite d'un drame personnel.

Lorsque de nouvelles cibles reçoivent à leur tour des cartes postales leur indiquant le jour de leur mort, Will va tout mettre en oeuvre, pour empêcher le tueur d'agir à nouveau. Mais les noms des victimes sont déjà dans "Le Livre des Morts"...

L'enquête de Will ne va pas tarder à prendre un tournant complétement imprévu pour le mener au coeur des secrets les mieux gardés du gouvernement américain. Une mission confidentielle de Churchill en 1947 auprès du président Truman, un monastère sur l'île de Wight, la zone 51 ; autant de pièces d'un puzzle machiavélique que Will devra résoudre pour faire triompher la vérité.

Avec cet ouvrage à la construction remarquable et à l'intensité dramatique époustouflante, vendu à plus d'un million d'exemplaires et best - seller dans de nombreux pays européens, Glenn Cooper manipule le lecteur et nous offre un thriller envoûtant, idéal pour les amateurs de suspense et les passionnés d'histoire.

 

Avis et commentaires

 

Découverte totale de cet auteur et pour moi une réussite totale.

 

Récit et suspense palpitant avec l'évocation d'une communauté monacale au tout début de la chrétienté sur l'île de Wight à l'origine du secret qui va être à la base de l'ensemble des récits du "Livre des Morts" qu'il s'agisse de l'après seconde guerre mondiale dans les plus hautes sphères des pouvoirs en Grande Bretagne et aux Etats Unis aussi bien que dans l'enquête de Will Piper, spécialiste des tueurs en série début 2009 à New York en passant par une joyeuse bande d'étudiants tourmenteurs dans les années 80.

 

Un seul fil rouge ;  toute une série de morts que rien ne relie si ce n'est la réception d'une carte postale de chacune et chacun des victimes illustrée d'un cercueil leur annonçant leur fin. C'est le point de départ du récit à suspense où s'entremêlent le FBI, les services Secrets, Roswell, Truman, Churchill, une communaité bénédictine du moyen âge et en point central Will Piper et sa nouvelle co équipière Nancy face à un mystérieux personnage, petit génie en informatique certes mais est-il vraiment un tueur en série ? Pourquoi tant de hautes autorités s'intéressent-  elles tout d'abord à ce personnage rebaptisé "Tueur de l'Apocalypse" qu'il faut absolument arrêté puis oublier ..... Quels pouvoirs a-t-il réellement ? Quelles sonts ses motivations ?

 

C'est pour Will, à quelques semaines de sa retraite, l'occasion de se racheter, d'exercer pleinement ses capacités de limiers dans le domaine des tueurs en série mais aussi de rebondir et de s'interroger sur ses fautes passées.

 

Le mélange des époques surprend, surtout sur une telle echelle, les personnages centraux des époques passées et actuelles jouent une partition que l'on ne cerne qu'à la toute fin jusqu'à l'improbable et fantastique prologue. Les pièces du puzzles s'imbriquent avec justesse et sur une certaine longueur et tout cela m'a vraiment emballé, malgré quelques longueurs, bien vite pardonnées.

Tag(s) : #Challenge un mot des titres

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :