Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Lecture en partenarait avec le forum "Have a Break, Have à Book" et les Editions Les Nouveaux Auteurs que je remercie pour cette découverte.

 

Quatrième de couverture :

 

Dans un souffle épique ponctué de magie, Ramon Basagana nous plonge dans l'une des périodes les plus mystérieuses et les plus captivantes du Moyen Âge. L'an mil tel que personne ne l'a jamais conté !

Hiver 985 : en route pour Mayence, saluel de Tolède, savant juif de grand renom et médecin personnel du Calife de Cordoue, fait halte dans une auberge avec sa femme et ses eux enfants. Soudain, des hommes armés surgissent. Tout va très vite. Deux corps gisent bientôt dans une mare de sang. Tapis sous un meuble; les enfants sont pris d'effroi, mais parviennent à s'enfuir... la soldatesque est à leurs trousses. C'est alors qu'un moine croise leur chemin, et que leur destin basculera entre intrigues, tragédies, amour et retrouvailles.....

 

Avis et commentaires :

 

Impression générale

Envoûté par la musique que dégage ce roman mixant Histoire, roman et destinées exceptionnelles.

 

En ce qui concerne l'histoire en tant que tel :

Le destin des enfants du grand médecin juif Samuel de Tolède ; Rebecca et Alcym est tout simplement une fresque romancée entre loup et humains. Leur histoire commencée dans le sang avec l'assassinat de leur parent pour cause de religion par des chrétiens ivres de vengeance est le début d'une fresque magistrale entre les mondes musulmans, juifs et chrétiens.

Nés tous les deux à la cour du sultan Almanzor que Samuel de Tolède soigne, l'initiation aux moeurs musulmans, à un certain humanisme et au respect des religions, les deux enfants auraient pu connaître une vie paisible et enrichissante mais le meurtre de leur parent va changer la donne.

Sauvés d'un sort funeste par Frère Isambert et plaçé sous la protection du moine Gerbert d'Aurillac, Alcym et Rébecca, recueillis par une modeste famille de fermiers, les Clouzac, vont développer à partir de ce moment une réelle aptitude à la chirurgie pour lui et des talents divinatoires matînés de sorcellerie pour elle, l'amie des loups au contact de l'étrange Brédalinda.

Unis de coeur et sous la protection de leur parent défunt, pétris de bons sens et d'un sens inné de l'altruisme, les deux enfants vont grandir et à travers les coups du sort comme le hasard des rencontres se forger un destin entre Andalousie, Orient et Rome.

En ce qui concerne le corps du livre

Livre découpé en 38 chapitres et un épilogue, pour les lecteurs des outils ausi très utiles à la fin du livre : les sources utilisées par l'auteur, la chronologie historique entre les années 940 et 1026 celle de l'Histoire et celle des personnages du récit et enfin un glossaire des expressions ou lieux à connotations étrangères.

Le rythme de l'ensemble est aéré et soutenu, le lecteur passe ainsi à chaque chapître à un épisode majeur de chacun des deux personnages majeurs; Rebecca beaucoup et Alcym de manière plus légère, correspondant bien à la nature aventureuse de l'une et à la volonté plus apaisée de sauver autrui par l'apprentissage des techniques médicales et à la nature plus pragmatique de l'autre.

Le fil du récit est naturel, coulant de source et les péripéties des jumeaux s'emboîtent sans difficulté jusqu'à l'apogée et à la levée du dernier secret les concernant.

Paysages, moeurs, véracité historique et personnages :

Ramon Basagana, par une profonde connaissance des lieux (Rome, Cordoue, Bagdad), des cours et moeurs musulmans, juifs et chrétiiens de l'aube de l'an mil, par des personnages vraiment étoffés, par ses connaissances historiques et géographiques nous offre un récit fantastique avec un certain sens du suspens. Un voyage dans les limbes du moyen âge, quasi initiatique. Un véritable moment d'évasion.

Les récits tenant à la topologie et au raffinement des jardins et palais d'Almanzor est d'une force réelle et transplante le lecteur aux côtés de Rebecca. Il en est de même pour la description du harem et des relations et affrontements des femmes du palais du sultan comme par la personnalité de l'eunuque Nazimi, d'une grande sensibilité.

Alors que la grande Histoire se déroule avec les conflits entre le monde musulman et l'occident chrétien, les querelles de succession capétiennes, les déchirements de l'église entre anti pape et pape désigné, l'obscurantisme religieux, l'histoire de Rébecca et d'Alcym à travers leurs rencontres se glisse sans difficulté dans cette époque et permet au lecteur d'appréhender de l'intérieur cette période troublée.

On découvre en fait  une galerie de portraits assez exceptionnelle et variée dont le lecteur retiendra l'extrême sensibilité de Rébecca, le sens de l'écoute et la volonté d'être le médecin de tous pour Alcym, en fils conducteurs et comme témoins indispensables à l'évolution des jumeaux ; le stupide et cupide seigneur Evrard premier persécuteur de Rébecca et de la guerisseuse Bredalinda, la horde de loups et louves accueillant Rébecca comme les leurs, le grand sultan Almanzor à la fois humain et intransigeant , véritable conquérant de l'époque et destructeur de Saint Jacques de Compostelle, le fils d'Almanzor - Abdallah - père de l'enfant de Rébecca, Gerbert d'Aurillac leur protecteur de la première heure futur souverain pontife.

 

Plus que la chronique d'une époque, de deux destins c'est aussi la quète des origines des deux jumeaux et de l'énigme du temple du Mur du temple de Salomon que nous poursuivons dans ce livre.

Tag(s) : #Partenariat Forum Have a Break Have a Book

Partager cet article

Repost 0