Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Quatrième de couverture

 

Erlendur revient ! Parti envacances sur les terres de son enfance dans les régions sauvages des fjords de l'est, le commissaire est hanté par le passé. Le sien et celui des affaires restées sans réponse. Dans cette région, bien des années auparavant, se sont déroulés des évènements sinistres. Un grouoe de soldats anglais s'est perdu dans ces montagnes pendant une tempête. Certains ont réussi à regagner la ville, d'autre pas. Cette même nuit, au même endroit, une jeune femme a disparu et n'a jamais été retrouvée. Cette histoire excite la curiosité d'Erlendur, qui va fouiller le passé pour trouver coûte que coûte ce qui est arrivé.......

 

Avis et commentaires

 

Simenon ne renierait pas une certaine filiation entre son Maigret et l'exceptionnel Erlendur. Arnaldur Indridason confirme ici son talent d'auteur d'ambiance, Erlendur, poursuivi et hanté par la disparition tragique de son jeune frère, dont on n'a jamais trouvé le corps, lorsqu'il était enfant, va s'attacher à retrouver un témoignage, une preuve de cette tragédie en s'attaquant à une autre affaire de disparition mystérieuse de la belle Mathildur en 1942.

 

Pas de poursuite échevelée, de cavalcades, d'hémoglobine, de troupes entières d'enquéteurs ici, non seulement de l'opiniatreté, de la déduction et un art de s'attacher aux témoins survivants de la disparition de Mathildur ; sa soeur mais aussi son amant. Par un subtil jeu de questionnement auprès de personnalités, particulièrement silencieuses et ténébreuses, Erlendur va renouer les fils de cette histoire de triangle amoureux, assembler pièces par pièces le puzzle jusqu'à tout dérouler et résoudre l'affaire, jusque là non résolue.

 

On retrouve un style de qualité, des dialogues, le monologue intérieur, les fantômes du passé et tout cela dans un huit clos fort mais jamais ennuyeux. Merci encore M Arnaldur Indridason et courage Erlendur.

Partager cet article

Repost 0