Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Nouvelle découverte en littérature jeunesse avec Babelio et les Editions HongFei dans le cadre de l'opération Masse Critique.

 

Quatrième de couverture

 

Devant le Palais Impérial de Pékin, les têtes de princes étrangers ne cessent de tomber.

Envoutés par la très grande beauté de la princesse de Chine, de jeunes seigneurs audacieux n'hésitent pas à demander sa main, mais ils n'ont hélas pas assez d'esprit ppur résoudre les trois énigmes qu'elle leur pose. Au lieu de gagner le coeur de la belle orgueilleuse, ils périssent un à un.

Alors que la princesse défend jalousement sa liberté, un prince inconnu se présente au palais.

 

Avis et commentaires :

 

Louable intention et pari réussi que d'adapter sous forme de dessins et de légende ce conte chinois déjà porté en un opéra par Puccini. Comment ne pas en profiter pour faire goûter au plus jeune, ces opéras classiques qui leur semblent si loin de leur quotidien.

Dedieu prête son talent en grandes planches avec légende pour donner aux lecteurs les clés de ce classique du conte. Au pays de l'empereur de Chine, sa fille, en âge de se marier mais totalement opposée à cette idée, la très belle Turandot n'a pas trouvé comme meilleur stratagème pour écarter définitivement ses prétendants que de leur proposer trois énigmes complexes, le marché est clair où ils trouvent les bonnes réponses et l'épousent ou ils échouent et sont condamnés à une mort immédiate.On se rapproche des questions du Sphinx égyptien, ici.

Ce plan ,jusque là parfaitement mis en pratique, va connaître l'échec par l'arrivée à la cour d'un prince de Perse, chassé de son pays. le prince Calaf plus mailin et intelligent que les autres. Habile, intelligent, il va trouver le moyen de contourner cet obstacle et de conquérir avec tact Turandot.

Des chapître courts, des illustrations très respectueuse des mentalités, des costumes, des attitudes de l'époque. Les traits et les couleurs sont vifs, les émotions parfaitement rendues et l'histoire rondement menée. Une réussite et peut-être la possibilité d'initier les plus jeunes aux grands thémes de la musique classique et de l'opéra avec un vrai talent.

 

 

Tag(s) : #Masse Critique Babelio

Partager cet article

Repost 0