Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Un coup de coeur grâce à ce prêt de Bruno Chanson, merci à lui.

A noter par ailleurs la nouvelle et superbe initiative de nos amies de "Book en Stock" qui dédient le mois de septembre 2013 à Karine Giebel, résumé et avis de livres, questions et echanges ave la dame et même un partenariat.

Pour toute information et suivi ; http://bookenstock.blogspot.fr/2013/06/partenariat-special-le-mois-de-karine.html et le logo ad hoc :

 

 

Quatrième de couverture :

 

Elle est belle, attirante, disponible.Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement.

Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. El la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince....

 

Avis et commentaires :

 

Entre le 14 décembre  et le 6 janvier va se dérouler le plus angoissant et stressant tête à tête, foi de lecteurs, entre le beau et tombeur commandant Benoît Lorand et la néanmoins très belle et perturbée (le mot est faible) Lydia qu'il m'a été donné de lire.

Un délai bien court quand on le vit pleinement entre sa vie professionnelle, la famille ou ses passions mais insupportable quand on est enfermé sans vraiment comprendre pourquoi et que son bourreau entend le faire souffir par tous les moyens possibles pour lui faire avouer un acte passé dont notre brave flic Lorand n'a pas le moindre souvenir.

Dédales de la folie, du dédoublement de personnalité, de la totale incompréhension entre ses deux personnages, le tout décrit de la manière la plus complète alors que les collègues du commandant vont s'évertuer, sans aucun élement  ou piste à le retrouver, fantastique course contre la montre et contre l'horreur que seul Lydia et Benoît ont conscience.

Trame classique du thrller, me dira - t-'on mais je vous arrête tout de suite et je défie qui que ce soit de s'arrêter en cours de lecture et d'en déterminer la fin tant les fausses pistes se multiplient et les rebondissements se bousculent.

Superbe livre ciselé, sans excès de page avec une description des personnages, de l'enquète , des débats intérieurs de chacun et un déroulement chirurgical dont Karine Giebel est la seule à le maîtriser.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :