Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Auteur découvert via le groupe " Les livres qui voyagent" sur FB.

 

Quatrième de couverture :

 

Une série de meurtres barbares s'abat sur la Suède. Fait troublant : les victimes ont le même âge et ont fréquenté la même école. Le coupable idéal : Thomas, leur ancien souffre - douleur, aujourd'hui dévoré par la rancune. Le commissaire Sôrjberg en est sûr. Pourtant Thomas jure qu'il est innocent. La vérité n'est pas aussi simple qu'il y paraît...

 

Avis et commentaires :

 

Les blessures d'enfance sont souvent les plus dures et le lecteur va ainsi partager ce qui semblent être les pensées et l'itinéraire d'une victime d'une série d'agressions tant physiques que morales durant la plus grande partie de son enfance et de sa scolarité. Devenu adulte, cette victime a continué à en souffrir  et méne une vie privée des plus solitaires et anonymes, la vue d'un de ses anciens persécuteurs va alors le propulser dans une série de meurtres (4 au total) plus sordides les uns que les autres.....

Si nous le découvrons ainsi de manière très pointue et de l'intérieur, l'inspecteur Sjôberg et son équipe n'ont aucun début d'explications sur le seul meurtre d'un agent immobilier, à priori bien sous tout rapport, dans la maison d'une femme agée, hospitalisée durant les faits.... C'est donc l'enquète que nous allons, alors, suivre et le moins que l'on puisse dire c'est que les pièces du puzzle sont longues à être associées par cette équipe pour arriver à une première conclusion que nous ne sommes pas loin de partager.

Et tout le talent de Carin Gerhardsen est là, happé par l'histoire avant le bouleversement final.

Bonne lecture en tout cas avec sa part de suspense et une nouvelle auteure scandinave à suivre

 

Tag(s) : #Livres Voyageurs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :